Français Deutsch English Português Español Nederlands 

La flotte impériale

   

Vous trouverez ici certaines informations que nous avons pu trouver sur les bâtiments de guerre du premier empire

La flotte impériale

 

Table des matières :

Bâtiments de guerre             

Liste des vaisseaux        

Le Patriote

 

Les bâtiments de guerre :

En 1670, les vaisseaux sont regroupés selon le nombre de canons et leur tonnage.

 

RANG

Nombre de canons

Tonnage

Informations

1er Rang

 De 70 à 120 canons,

puis de 74 à 120 canons.

De 1400 à 2400 tonnes

 

2ème Rang

De 62 à 68 canons, puis de 60 à 72 canons.

De 1100 à 1300 tonnes.

 

3ème Rang

De 48 à 66 canons, puis de 50 à 60 canons.

De 850 à 1100 tonnes.

 

4ème Rang

De 35 à 44 canons, puis de 30 à 40 canons.

De 550 à 800 tonnes.

 

5ème Rang

De 28 à 34 canons, puis de 24 à 36 canons.

De 60 à 550 tonnes.

 

6ème Rang

De 20 à 28 canons.

 

Pour les Anglais seulement.

 

Cette répartition sera en fait respectée pour les vaisseaux de 1er rang. Un vaisseau à 3 ponts, portant des rangées continues de canons est toujours considéré de 1er rang, quelque soit son tonnage. Les 2 premiers rangs français sont considérés « Vaisseaux de ligne ».

 

Les rangs inférieurs sont destinés, en raison de leur vitesse, aux escortes et ne peuvent normalement prétendre à participer à d’importants combats navals. Ce sont principalement des frégates adaptées à la chasse et à la lutte cotre les pirates.

 

. Composition des bâtiments :

. Les vaisseaux.

. Les frégates.

 

Le 18 mars 1813, un décret relatif à l’organisation des équipages des vaisseaux français, portant sur les équipages de haut-bord, indique que chaque équipage sera composé de 908 hommes pour les vaisseaux de ligne et 699 pour les autres.

. Composition d’un équipage de 908 hommes :

 

1 Capitaine de vaisseau - Commandant

1 Capitaine de frégate - Major

7 Lieutenants de vaisseau

6 Enseignes de vaisseau

12 Aspirants de 1ère classe

1 Chirurgien - Major

1 Quartier - Maître

1 Maître de manœuvre

1 Maître Canonnier

6 seconds – Maîtres Canonniers

1 Capitaine d’armes

1 Chef de la timonerie

2 Aides Timoniers

1 Maître Charpentier - Calfat

6 Aides Charpentiers - Calfats

1 Maître Voilier

2 Aides Voiliers

3 Maîtres (armurier, Tailleur, cordonnier)

102 Matelots de 1ère classe

168 Matelots de 2ème classe

366 Apprentis marins

6 Mousses - Cors

 

L’équipage est composé d’un état-major et de 5 compagnies.

. Les Maîtres de compagnie font fonction de Sergents-Major.

. Les contres-Maîtres font fonction de Sergents.

. Les Quartiers-Maîtres écrivain celui de Caporal-Fourrier.

. Les Quartiers-Maîtres font fonction de Caporaux.

 

Sont Maîtres de compagnie (Sergent-Major) les Seconds-Maîtres de manœuvre et les plus anciens Seconds-Maîtres Canonniers.

 

Sont Contres-Maîtres de compagnie (Sergent) les moins anciens Seconds-Maîtres de manœuvre, les Aides Timoniers et Aides Voiliers.

 

Equipage de 699 hommes :

 

1 Capitaine de Vaisseau

6 Lieutenants de Vaisseau

5 Enseignes de Vaisseau

10 Aspirants

5 Seconds-Maîtres Canonniers

1 Chef Timonier

5 Aides Timoniers

105 Matelots de 1ère classe

155 Matelots de 2ème classe

135 Matelots de 3ème classe

245 Apprentis Marins

5 Mousses-Cors

 

. Les vaisseaux de 120 canons comptent un équipage de 1 064 hommes dont 896 de Haut-Bord, 113 des compagnies des Marins de la Garde Impériale et 55 marins fournis par le port.

 

. Les vaisseaux de 86 canons comptent un équipage de 875 hommes dont 772 de Haut-Bord et 43 marins fournis par le port.

 

. Les vaisseaux de 74 canons comptent un équipage de 670 hommes dont 627 de Haut-Bord et 43 marins fournis par le port.

 

Répertoire et historique partiel des navires et embarcations de guerre :

 

 

Nom du bâtiment

 

TYPE

 

 E/Bat

 

 

Informations

L’AUSTERLITZ

(1)

Vaisseau

de ? canons

 HB n° 1

 en 1810

Lancé à Toulon en 1806. Présent  en 1810

 

L’AUSTERLITZ

(2)

Brick

Corsaire

 

Lancé à Nantes.  Capturé par le HMS ESMERALD le 14 avril 1807.

L’AUSTERLITZ

(3)

Brick

Corsaire

 

Capturé par le HMS CIRCE le 5 avril 1807.

LE DANUBE

Vaisseau

de ?

HB n°2

Lancé à Toulon en 1806. Présent en 1810.

 

L’ULM

Vaisseau

de ?

HB n°3

Lancé en 1807. Présent à Toulon en 1810

 

LE TRIOMPHANT

Vaisseau

de 74

HB n°4

HB n°29

En 1813

Lancé à Rochefort en 1804. Présent en 1810.

461 hommes en Espagne et en Russie

Construit en 1804 et lancé le 31 mars 1809. Ingénieur HUBERT. Commandé par le Cde Vaisseau DELAMANE LA MEILLEURIE et son second le C de F CONSTANTIN. Nouvelle équipage N° 29.

Aura ensuite à son bord le 29ème de HB (Réf : 3E2 491 à 670)

LE TRIOMPHANT

Vaisseau

de ?

 

Lancé à  Toulon en 1778. Brûlé le 18 décembre 1793. Renfloué en 1805, puis dépecé.

L’ADRIENNE

Frégate

HB n°5

A Rochefort en 1810.

L’HORTENSE

Frégate

BM n°6

 en 1809.

HB n°6

. en 1810

A Brest en 1809. A Rochefort en 1810. Construite à Toulon

Capitaine HALGAN (1809). Enseigne de V GUEZENEC

L’ELBE

Frégate

de 28

BM n°13 en 1809.

HB n°6

 en 1810.

Construite à Nantes.  A Paimboeuf en 1809. A Rochefort en 1810

 

 

HB n°8

A Rochefort en 1810, répartis sur 3 navires indéterminés.

 

 

HB n°9

A Toulon en 1814. Les canonniers de cet équipage portent des buffleteries noires.

 

 

HB n°10

 

L’EYLAU

Vaisseau

de 80

BM n°11 en 1809.

HB n°11 en 1810

A Lorient en 1809 et 1810. Equipage complété par 200 artilleurs de marine. Le 25 avril 1811 le vice amiral ALLEMAND arbora son pavillon sur ce vaisseau. Il est commandé par le Capitaine de vaisseau Pierre JURIEN DE LA GRAVIERE (1772-1849)

LE POLONAIS

Vaisseau

de ?

HB n°12

A Lorient en 1810

LA PALLAS

Frégate

de 46

BM n°13 en 1809.

HB n°13.

A Paimboeuf en 1809. A Rochefort en 1810. construite à Nantes. Cdt LE BIGOT. Cet équipage passera plus tard sur la frégate La Saale.(Lancée à Toulon en 1809)

LA SAALE

Frégate

de

HB n°13

En rade de l’Ile d’Aix en 1815.C de V PHILIBERT.

Son équipage provient du HB n°13. Voir La Pallas. (Ref : 3E2 604)

 

 

 

 

L’ILLYRIENNE

Frégate

HB n°14

Construite à Nantes. A Brest en 1810.

LA CLORINDE

Frégate

de 28

BM n°14 en 1809.

HB n°14.

A Brest en 1810.

LA RENOMMEE

Frégate

BM n°14 en 1809.

HB n°14.

A Paimboeuf en 1809. A Brest en 1810.

LE NESTOR

Vaisseau

HB n°15

Dans l’Océan Indien

LA NYMPHE

Frégate

HB n°15

Dans l’Océan Indien

LA MEDUSE

Frégate

HB n°15

Dans l’Océan Indien.

En rade de l’Ile d’Aix en 1815. C de F PONEE.

LE CALCUTTA

Vaisseau

 

Indianman prit aux anglais par le Vice amiral ALLEMAND.  Radoubé et réparé, remis à l’eau le 23 septembre 1808. Pierre SERGENT, Lieutenant de V.  Officier en second (1809)

Eugène Romain BOURGEOIS,(Natif de Bruxelles) second chef de la timonerie. M. MARINIER, aspirant de 1ère classe. M. MARCHAND Aspirant de 2ème classe.

 

 

 

 

L’ANNIBAL

Vaisseau

De 86

(1801- 1823)

HB n°16

Escadre de Toulon en 1805. Reçoit une Aigle. A Toulon en 1810

LE JEMMAPES

Vaisseau

de 86

BM n°17 en 1809.

HB n°17.

HB n°42

En 1813

Escadre de Rochefort. Le 1er décembre 1804. Recevra son Aigle à Paris en 1804. Refonte en 1808 à Rochefort. 70 hommes du 82ème de ligne sont embarqués.

Son équipage partira pour Dantzig en 1811.

A Rochefort en mai 1813.

L’OCEAN

Vaisseau

HB n°17

Rochefort en 1813.

LE RUBIS

Frégate

HB n°18

A St Malo, puis Bayonne. Des hommes du 19ème de Flottille sont incorporés dans cet équipage en 1813.

LE LION

Vaisseau

De 86

BM n°19 en 1809.

HB n°19 en 1810.

Escadre de Rochefort en 1805 . Reçoit une Aigle à Paris. Toulon en 1809. Equipage répartis sur 3 bâtiments à Toulon.

 

LE ROBUSTE

Vaisseau

BM n°20 en 1809.

HB n°19 en 1810.

A Toulon en 1809.

LE GENOIS

Vaisseau

BM n°21 en 1809.

HB n°21.

A Toulon en 1809 et 1810.

LE DONNAWERT

Vaisseau

BM n°22 en 1809.

HB n°22.

A Toulon en 1809.

 

 

HB n°23

 

LE VETERAN

Vaisseau

de 86

HB n°24

Construit à Brest 1804. Escadre de Brest. Reçoit un Aigle 1804. A Lorient puis retour à Brest. Son équipage combattra surtout dans l’Océan Indien.

Cdt le C de V Willaumez. Second C de F Halgan

En 1814, son long séjour dans le port de Concarneau l’avait tellement arqué que de l’avant on ne voyait pas les genoux d’un homme qui se promenait sur l’arrière. Il était extraordinairement tordu q’il donnait la bande à tribord derrière et bâbord devant.

Le 15 juin 1811, Cdt CDV  JURIEN DE LA GRAVIERE.

 

 

HB n°25

 

 

 

HB n°26

 

 

 

HB n°27

 

LE FOUROYANT

Vaisseau

De 94

HB n°28

Construit à Rochefort en 1799. Escadre de Brest en 1805. Portera la marque de Willaumez  Escadre de Rochefort en 1803 et 1814. sera désarmé à son retour à Brest. Capitaine de pavillon Henry.

 

 

HB n°29

Voir Le Triomphant HB  n°4.

LE BRESLAU

Vaisseau

de

BM n°30

 en 1809.

HB n°30.

A Toulon en 1809.

L’AMAZONE

Frégate

de

HB n°31

Le Havre en 1810.

L’ELISA

Frégate

de

HB n°31

Le Havre en 1810

LA NEREIDE

Frégate

de

HB n°32

A Brest en 1810.

LE CHARLEMAGNE

Vaisseau

de

BM n°33 en 1809.

HB n°33

A Flessingue en 1809. A Anvers en 1810.

LE COMMERCE

 DE LYON

Vaisseau

de 74

BM n°34 en 1809.

HB n°34

A Flessingue en 1809. A Anvers en 1810.

L’ANVERSOIS

Vaisseau

de

BM n°35 en 1809.

HB n°35

A Flessingue en 1809. A Anvers en 1810.

LE DALMATE

Vaisseau

de

BM n°36 en 1809.

HB n°36

A Flessingue en 1809. A Anvers en 1810

LE DUGESCLIN

Vaisseau

de 74

BM n°37 en 1809.

HB n°37

A Flessingue en 1809. A Anvers en 1810  par l’Ingénieur  A. MASQUELEZ.

LE CESAR

Vaisseau

de

BM n°38 en 1809

HB n°38

A Anvers en 1810.

LA VILLE DE BERLIN

 

BM n°39 en 1809.

HB n°39

A Flessingue en 1809.  Anvers en 1810.

L’ALBANAIS

Vaisseau

de

BM n°40 en 1809.

HB n°40

A Flessingue (Anvers) en 1809.

 

 

BM n°41 en 1809.

Equipage de Flottille à Boulogne en 1809.

 

 

BM n°42 en 1809

Equipage de Flottille à Boulogne en 1809.

 

 

BM n°43 en 1809.

Equipage de flottille formé à Boulogne en 1809. Il sert dans le Sud de l’Espagne au siège de Cadix et au Portugal de mars 1810 à mars 1813. Il est rattaché au 8ème Bataillon des Ouvriers de la Marine.

 

 

BM n°44 en 1809.

Equipage de Flottille formé à Boulogne en 1809. Sert en Espagne 1810/1811 et en Allemagne.

 

 

BM n°45

Equipage supprimé.

LE COMMERCE

 DE PARIS

Vaisseau

de 110

HB n°46 en 1810.

Construit à Toulon en 1804. Ex La VILLE DE PARIS. 1806.

 

LE MAJESTUEUX

Vaisseau

de 124

HB n° ?

Construit à Toulon en 1780. Escadre de Rochefort le 1er décembre 1804. Recevra son Aigle à Paris en 1804.  Fin en 1808.

LE MAGNANIME

Vaisseau

de 86

HB n° ?

Construit à Rochefort en 1802, lancé en 1803 ( ?). Escadre de Rochefort le 1er décembre 1804. Recevra son Aigle à Parie en 1804.

LE SUFFREN

Vaisseau

de 86

HB n° ?

Construit en 1804. Escadre de Rochefort. Recevra son Aigle à Paris en 1804.

LE PLUTON

Vaisseau

de 74

HB n° ?

(1803) Escadre de Rochefortle 1er décembre 1804.

L’ACHILLE

Vaisseau

de 74

HB n° ?

(Rochefort 1803) Escadre de Rochefort le 1er décembre 1804. Equipage de 562 hommes. Explosera à Trafalgar avec à son bord le 2ème bataillon du 93ème de ligne et 420 marins. Il restera 144 survivants. Cdt DENIEPORT. L’Enseigne de Vaisseau CAUCHARD prendra le commandement durant le combat.

 

LE REGULUS

Vaisseau

de 74

HB n° ?

 Escadre de Rochefort en 1814. Sera brûlé en Gironde à l’approche des Anglais.

A son bord se trouvent des matelots du 15ème et 17ème de HB qui passeront au 17ème HB le 1er mars 1811. Il possède également une troupe expéditionnaire.

(Ref : 3E2 601 & 3E2 603)

L’OCEAN

Vaisseau

de 118

BM n°1 en juin 1809

Formé à Brest. Y a son dépôt.

Garnison à

Rochefort.

Construit à Brest le 12 août 1786,  lancé le 5 novembre 1790. Ex La Côte d’Or, puis ex La Montagne. Escadre de Brest en 1804. Escadre de Rochefort en 1814. Equipage de 1 120 hommes. Sera désarmé de retour à Brest et démoli en 1854. Il portera de nom de  L’Etat de Bourgogne, La Côte d’Or, puis La Montagne en 179 ? et enfin Le Peuple en 1795. Le ministère de la marine décide enfin de le nommer l’Océan.

 

 

 

 

L’ALGESIRAS

Vaisseau

de 74

Donné aussi

pour 86

HB n° ?

Escadre de Rochefort en 1804. recevra son Aigle à Paris en 1804. Pris et libéré à la bataille de Trafalgar, rejoindra Cadix.

LE BRAVE

Vaisseau

 de 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

LE FORMIDABLE

Vaisseau

de 94

HB n° ?

Ex Le Lion, puis ex Le Marat,. Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle. Participe à la bataille de Trafalgar.

LE RIVOLI

Vaisseau

de 74

HB n° 

Construit à Venise. Mis à l’eau le 20 février 1812 sous les yeux de l’Amiral VILLARET DE JOYEUSE, Gouverneur de la place. Cdt BARRE DE SAINT-LEU. Sera détruit le lendemain par le vaisseau a,glais Le Victorious de 80 et la corvette Weazel de 40. Il restera 1/7 des hommes valides après le combat.

LE IENA

Vaisseau de

HB n°

1806. Vaisseau tout d’abord dénommé Le Victorieux. En 1814, sera débaptisé et s’appellera Le Duc d’Angoulème. Achevé en 1815. Ingénieur BONNET et RIGAULT.

LE MAMELUK

Brick Romain

 

Construit à Venise en 1812.

LE MERCARIO

Brick Romain

 

Construit à Venise en 1812.

LE TERRIBLE

Vaisseau

de 110

HB n°

Toulon.

LE VICTORIEUX

Vaisseau

de 110

HB n°

1805. Voir Le Iéna.

LE BUCENTAURE

Vaisseau

de 94

HB n°

Escadre de Toulon en 1805. Reçoit une Aigle. Sera détruit à la bataille de Trafalgar. Aigle brisée puis jetée à la mer.

 

LE VENGEUR

Puis

L’IMPERIAL

Vaisseau

De 114

 

Vaisseau amiral de l’escadre de Brest en 1804. Devient l’IMPERIAL en 1805. Reçoit une Aigle 1804.

LE REPUBLICAIN

Vaisseau

De 114

 

Escadre de Brest en 1805. Reçoit une Aigle 1804.

L’INVINCIBLE

Vaisseau

De 114

 

Escadre de Brest en 1805. Reçoit une Aigle 1804.

LA MUIRON

Frégate

de 40

 

Construite à partir de 1789 et retirée du service en 1807.

L’EURIDYCE

Frégate

de 28

 

28 canons de  18 livres, 12 canons de  8 livres, ou 6 canons de 8 livres et 6 caronades de 36. 6 canons de 8 livres ou 4 de 8 livres et 2 caronades de 36.

LE BASQUE

Brick

 

Lieutenant de V.  MAILLARD LISCOURT

LE BEARNAIS

Brick

 

Lieutenant de V. MONTBAZIN

LA PIEMONTAISE

Frégate

 

 

L’AGILE

Goélette

 

 

LA SEMILLANTE

Frégate

 

 

LA BAYADERE

Frégate

 

Cdt Charles BAUDIN (1784 – 1854) Ile d’Aix 1815. Se trouve en rade du Verdon en 1815.

LA DILIGENTE

Corvette

de 20

 

Construite à Brest 1800 et lancée en 1803. Compte 20 canons de 18 L.

LE CYGNE

Brick

de 18

 

Construit en 1806. appelé aussi Cutter. Cdt DEFRESNE. Incendié vers les Antilles en 1808.

LE MARENGO

Vaisseau de

 

Navigue dans l’Océan indien en 1805.

LE PLUVIER

Brick

Gabarre

 

Construit à Rochefort en 1806, lancé en 1809 par l’Ingénieur LEMOYNE SERIGNY.

LA VILLE DE VIENNE

Vaisseau

de 118

 

 

 

 

 

Construit à Rochefort en 1808. La membrure avait été préparée à Nantes, puis transportée à Rochefort. Commencé en juin 1808 par l’Ingénieur CHAUMONT,  reçu en 1804, le nom de Le Comte d’Artois, puis en 1830, celui de La Ville de Paris. Achevé en 1851.

LA LIONNE

Gabarre

 

Servait à Rochefort en 1808 de navire Amiral à l’Amiral MARTIN

LA CHARENTE

Citerne

 

En service dans le Port de Rochefort en 1808.

LA BOUTONNE

Citerne

 

En service dans le Port de Rochefort en 1808.

 

LA PSYCHE

Frégate

Corsaire

 

C de F CROSET qui sera tué le 14 février 1805, lors d’un combat sur les côtes de Madagascar en compagnie d’un L de V. Un autre L de V sera également blessé.

LE PATRIOTE

Vaisseau

de 74

BM n°16

HB n°41

Construit à Brest en 1795, Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Désarmé à Rochefort en 1814 et 1821. (Réf : 3E2 553,554, 577, 578, 750,751)

BM/HB n°16, formé à Rochefort en juin 1809.

HB n°41 en mai 1813.(SHM 2E1 64, p.102)

LE LYNX

Brick

 

Commandé par le L de V.  LARGENT. Entre dans le port de Rochefort le 28 juillet 1807 après un combat contre les anglais. A son bord, 16 tués et 21 blessés.

Goélette N°10

Goélette

 

Se trouve dans le port de Rochefort en mars 1809 Enseigne de Vaisseau TEPHANIY.

LA MARIA

REIGENSBERGEN

Frégate

 

Frégate Hollandaise en 1811.

LA DAGERAD

Frégate

 

Frégate Hollandaise en 1811.

L’AMSTERDAM

Vaisseau

de 80

 

Vaisseau Hollandais en 1811.

LA DOGGERSBANK

Vaisseau

de 64

 

Vaisseau Hollandais en 1811.

LA TRAVE

Frégate

 

 

LA WESER

Frégate

 

 

LA MEUSE

Frégate

 

 

L’HYENE

Corvette

 

Elle porte la marque de l’Amiral WILLAUMEZ en 1811

LA BOREE

(1)

Yacht

 

 

LE BOREE

(2)

Vaisseau

de 74

 

Toulon

LE RUYTER

Vaisseau

de 80

 

Construit sur les plans de SANE à Amsterdam en 1811

   

Vaisseau

de 80

 

Construit à Amsterdam en 1811.

LE PRINCE

Vaisseau

de 80

 

Vaisseau Amiral de WILLAUMEZ

LE FLIETON

Vaisseau

 

Construit en sous ordre par A. MASQUELEZ, Elève du Génie Maritime.

LA SERIEUSE

Frégate

 

Aboukir le 1 août 1798.

 

LE FRANKLIN

Vaisseau

 

Aboukir

L’ORIENT

Vaisseau

 

Aboukir

LE TONNANT

Vaisseau

 

Aboukir

L’HEUREUX

Vaisseau

 

Aboukir

LE MERCURE

Vaisseau

 

Aboukir

LE GUILLAUME TELL

Vaisseau

 

Aboukir

LE GENEREUX

Vaisseau

 

Aboukir

LA JUSTICE

Frégate

 

Aboukir

LE TIMOLEON

Vaisseau

 

Aboukir

L’ARTEMISE

Frégate

 

Aboukir

LA DIANE

Frégate

 

Aboukir

LE GUERRIER

Vaisseau

 

Aboukir

LE CONQUERANT

Vaisseau

De 86

 

Aboukir. Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

LE WATTIGNIES

Vaisseau

 de 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

LE SPARTIATE

Vaisseau

 

Aboukir

LE PEUPLE SOUVERAIN

Vaisseau

 

Aboukir

LE NEPTUNE

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Trafalgar, sert de navire hôpital à Rochefort en 1809.

LE SCIPION

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Trafalgar

L’INTREPIDE

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Trafalgar. Pris, incendié et coulé par les Anglais après la bataille. Aigle jetée à la mer.

LE DUGUAY TROUIN

Vaisseau

 

Division Bedout à St Domingue en 1805. Trafalgar

LE MONT BLANC

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Trafalgar

LE HEROS

Vaisseau

 

Division Bedout en 1803 à St Domingue. Trafalgar

LE DIOMEDES

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

LE REDOUTABLE

Vaisseau

 

Division Bedout en 1803 à St Domingue. Trafalgar. Coulé au cours de la bataille.

L’INDOMPTABLE

Vaisseau

De 94

 

 Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Trafalgar

LE FOUGUEUX

Vaisseau

 

Division Bedout à St Domingue en 1803. Trafalgar. Détruit sur la côte après la bataille.

LE PLUTON

Vaisseau

 

Trafalgar

L’AIGLE

Vaisseau

 

Bloqué à Cadix en 1804. Trafalgar. Détruit sur la côte après la bataille.

LE SWIFTSURE

Vaisseau

De 86

 

Ex vaisseau Anglais. Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Pris par lees anglais à Trafalgar.

L’ARGONAUTE

Vaisseau

 

Division Bedout à St Domingue en 1803. Trafalgar, bloqué au Férol en 1805.

L’ACHILLE

Vaisseau

 

Trafalgar

LE BERWIXK

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Toulon en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Participe à la bataille de Trafalgar. Coulé après sa capture par les anglais.

LA VIGILANTE

Frégate

 

6 ou 7 ans d’âge.

LA SINCERE

Frégate

 

6 ou 7 ans d’âge.

LA BOUSSOLE

Ex Flûte

 

 

L’ASTROBALE

Ex Flûte

 

 

LE PORTEFAIX

Gabarre

 

 

L’AUTRUCHE

Gabarre

 

 

LA DURANCE

puis

 L’ESPERANCE 

Gabarre

 

Considérée vieille gabarre. Reconstruction partiel de cette embarcation à Brest. Changera de nom pour devenir L’Espérance.

LA LIONNE

Gabarre

 

Port de Rochefort

LE PLUVIER

Gabarre

 

Port de Rochefort.

LA TRUITE

puis

 LA RECHERCHE 

Gabarre

 

Vient de Lorient, puis se rendra à Brest le 20 juin ? Changera de nom pour devenir La Recherche.

LE CHAMEAU

Flûte

 

 

LE BARBEAU

Flûte

 

 

LA POMONE

Frégate

de 42

 

1806. Cdt CHARRIER-MOISSARD, puis Jérôme BOANAPARTE, promu capitaine de Frégate (Il portera l’uniforme de Capitaine de Vaisseau, non conforme à sa fonction)

Prise par les Anglais en 1811.

L’IMPETUEUX

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804. C de V LEVEYER DE BELAIR (1806)

L’EPERVIER

Brick

 

Lieutenant de Vaisseau JOURDAN DE LA PASSADIERE en 1815.

LE NAPOLEON

Corsaire

 

Corsaire Français de 3 mâts se trouvant au Cap en janvier 1806.

L’ORIENT

Vaisseau

de

 

Ex Dauphin Royal, puis ex Sans Culotte.

L’HERMIONE

Frégate

 

Construite à ?, s’échoue le 18 août 1808.

LA FLORE

Frégate

de 44

 

Mise en chantier en 1804 sur les plans de l’ingénieur ROLLAND. Lancée à Rochefort en 1806. Naufragée avec 75 marins le 25 décembre 1811 devant  Chioggà en Vénétie.

LA GARONNE

Gabarre

 

En mai 1802, pour éviter les navires anglais bloquant le pertuis d’Antioche, elle emprunte le pertuis de Maubusson pour apporter des canons et des mâts à frégate « La Poursuite » muiller dans la Gironde (AN Marine BB4 183 – p130)

LE RHONE

Gabarre

 

En décembre 1790 elle s’échoue devant Brest.

L’AFRICAINE

Frégate

 

Sans doute construite en Hollande. En 1815 elle se découd  suite à des fraudes dans la construction. Au cours d’une tempête le cdt  la fait cintrer.

LA VILLE DE VARSOVIE

Vaisseau

BM n°15, Rochefort en juin 1809.

Construit  en 1806 et lancé à Rochefort le 6 octobre 1808.  Ex LE TONNANT.  Naufragé le 12 avril 1809.

LE COURAGEUX

Vaisseau

 

 

LE D’HAUTEPOULT

Vaisseau

 

 

LE TONNERRE

Vaisseau

de 74

BM n°8, formé à Brest. A Rochefort en juin 1809.

Lancé en 1794. Détérioré en 1808. Réparé à Rochefort avec des bois pris sur le vieil « Invincible » désarmé. Enseigne de V. ALARY en 1809. François SARCIRON Maître Charpentier. Il coupa le grand mât du vaisseau au cours de l’affaire des brûlots, pour l’aider à se redresser. Brûlé par les anglais le 12 avril 1809 à l’Ile d’Aix.

LE CASSARD

Vaisseau

de 74 voir 86

BM n°4, formé à Brest, à Rochefort en juin 1809.

 Escadre de Brest en1804. Reçoit une Aigle 1804. Voir p. 28 Historique.

LE JEAN-BART

Vaisseau

De 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Capitaine de vaisseau LE BOZEC (1809). Durant l’affaire des brûlots il vient se jeter sur le rocher des Palles. « Il a été obligé de jeter ses canons à la mer et par la bande qu’il donne on croît qu’il n’ait le côté de bâbord crevé. Il fut perdu et son équipage dispersé sur les bâtiments de l’escadre.

LE TOURVILLE

Vaisseau

de

 

Capitaine de frégate GALLOCHE., en 1809

L’AQUILON

Vaisseau

de 86

BM n°7, formé à Brest. A Rochefort en juin 1809.

(1790-93-1809) 1797 ex LE NESTOR, 1803 ex LE CISALPIN. Aboukir. Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804. Brûlé par les anglais le 12 avril 1809. Ile d’Aix.

L’INDIENNE

Frégate

 

M. AUBRIETE, officier. M. GARD officier d’artillerie en 1809. Jean Marie ALAIN, Maître d’équipage. Détruite lors de l‘affaire des brûlots à l’Ile d’Aix en 1809.

L’ELBE

Frégate

BM n°13 en juin 1809.

Lancé à Nantes en 1807., Ex ARETHUSE. Se trouve à l’embouchure de la Loire en 1808/09. Deviendra LA CALYPSO en août 1814.

LA PALLAS

 (1)

Frégate

BM n°13 en juin 1809.

Lancé en 1806 Se trouve à l’embouchure de la Loire en 1808/09.

LE JUPITER

Vaisseau

de 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

LA CALYPSO

Frégate

 

Rochefort. Capitaine JACOB (1809) Démolie en fin 1813

La Mouche N°13

 

 

 

LE NIGUS

 ou NISUS

Aviso

Brick

 

Construit en 1805. Pris par le HMS GUADELOUPE en 1809.

LA MAGPIE

Aviso

goélette

 

Construite en 1807. Prise par les Anglais en 1814. Devient HMS  LA COLOMBE.

LA CYBELE

Frégate

 

Capitaine CACAULT (1809)

L’ITALIENNE

Frégate

 

Rochefort. Capitaine JURIEN (1809) Démolie en fin 1813.

LA DEFIANCE

Frégate

 

( ?)

L’HENRIETTE

Galiote

 

Brûlée et coulée le 4 mars 1809.

LA PATIENTE

Transport

 

Construit en 1807. Ex Prussien CATHALINA TOLENT. Saisi.  Sert de navire hôpital en 1809 à Rochefort.

 

LE HUSSARD

Brick

 

1811 à Rochefort.

LE MILAN

Brick

 

St Malo en janvier 1808. Construit en 1806, pris en 1809 par les Anglais. Devient HMS ACHATES.

La Mouche N°10

 

 

Voir Page 56, A Fromentin en 1813.

LE SERPENT

Brick

 

Nantes en janvier 1808. Construit en 1807. Ex le Rivoli. Pris par le HSM ACASTE en juillet 1808.

L’ORESTE

Brick

 

Bayonne en janvier 1808. Construit en 1805.

LE PAPILLON

Brick

 

Cherbourg en janvier 1808. Construit en 1807. Pris par le HSM RSAMOND en 1809.

LA SAPHO

Frégate

 

A Bayonne en 1812. 19ème Equipage de Flottille.

LA CIOTAT

Gabarre

 

1811.

LA PENELOPE

Frégate

 

1811.

LE RAPACE

Lougre

 

Cde F GUINE (CLH) 1813/1814. Au Sables d’Olonnes.

L’AGILE

Aviso

 

2ème division de Flottille de la Gironde en Avril 1814.

LA CIRCE

Frégate

HB n°43

A Rochefort en mai 1813.

?

Vaisseau

HB n°80

A Cherbourg en juin 1813.

LA JEUNE MARIE ELISABETH

Chasse Marée

 

A Fromentin en 1813.

LA COQUETTE

Corvette

 

Désarmée en 1813.

L’ALLIANCE

Vaisseau

de 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

L’EOLE

Vaisseau

 de 85

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

LE BATAVE

Vaisseau

 de 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

L’ULYSSE

Vaisseau

 de 86

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

Le FRONTIN

Vaisseau de

 

Ex vaisseau Vénitien. Se trouve à Corfou, dans l’Adriatique en 1805.

L’ALEXANDRIE

Vaisseau

de 94

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

L’INVINCIBLE

Vaisseau

 de 114

 

Escadre de Brest en 1804. Reçoit une Aigle 1804.

L’ATLAS

Vaisseau

De ?

 

Au Ferrol (Espagne) en 1809, pris par les Espagnols.

La SARDINE

Corvette

 

1789.

Le TARLETTON

Brick

 

1792

Le ROSSIGNOL

Corvette

 

1792

La MELPOME NE

Frégate

 

1793

 

 

 

 

L’AURORE

Frégate

 

1793

La MINERVE

Frégate

 

1795

La DIANE

Frégate

 

1798

Le MERCURE

Vaisseau

 

1798

La REGDBRIDGE

Goélette

 

1804

 

 

Informations particulières sur certains navires :

 

NOM

LE PATRIOTE

TYPE

Vaisseau de 74 canons.

Construit à Brest sur les plans de l’Ingénieur SANE.

Commandants

Capitaine de Vaisseau D’ENTRECASTREAUX. Il prend le commandement le 18 juin 1790.

Capitaine en second : HURON DE KERMADEC. (Major de Vaisseau). Ce grade a été créé par CASTRIES, il est situé entre celui de Capitaine et de Lieutenant de Vaisseau.

A bord 1 pilote (Willaumez) et 7 Aides-Pilotes, dont Etienne Willaumez, frère du premier.

Historique

D’après les mémoires de l’Amiral WILLAUMEZ.

. Le 14 janvier 1781 : Le Patriote, portant le nouveau pavillon national est entré dans l’arsenal de Brest. Peu après son équipage est congédié.

. Le 4 juin 1790 : M. Willaumez embarque comme 1er pilote sur le Patriote qui se trouve amarré le long des quais de la Penfeld à Brest. Il reste à bord et écrira 40 ans plus tard, qu’il a fait à bord du Patriote une campagne « de rade et de port ».

. Le 9 février 1791, Le Patriote compte 30 hommes (Officiers mariniers, canonniers et matelots chargés de maintenir le vaisseau en état. Il est fixé sur des corps morts au bord de la rade de Lanninon (Brest)

. Le 11 janvier 1805, le Cassard et le Patriote sont au large de la Guinée, le manque de vent les oblige à se faire remorquer par leurs canots (Escadre de Willaumez). Gros temps, 3 lames monstrueuses recouvrent totalement le vaisseau. Il se redresse en faisant couper le mât d’artimon. Reprenant la fuite, il file 12 nœuds. Un novice est enlevé par une vague et se noie.

. En 1806 : DURANT, Marie, Alexandre, Auguste, Enseigne de vaisseau provisoire sur le Patriote.

. En 1807, Le Patriote et la frégate La Cybèle sont en réparation.

Le Patriote détruira un brick anglais à son retour.

. Le 5 janvier 1808, arrivée en rade de l’Ile d’Aix. (3E-545)

. Le 20 février 1808 : Le Patriote est désarmé puis en réparation dans l’arsenal de Rochefort. Remis à l’eau le 25 avril 1808, il est halé jusqu’à l’embouchure de la Charente avec tout son monde à bord. Son équipage est composé de malheureux pris n’importe où, sans expérience, ni aucune discipline. Une piétaille indomptable qui grouillait aux abords des quais et que l’amiral MARTIN n’était pas mécontent de voir s’éloigner. L’insubordination et l’indiscipline de cet équipage me faisait désirer vivement que ce mouvement s’opérât afin de contenir les hommes de cet équipage qu’on avait de la peine à maintenir au travail. Les soldats de la troupe (embarquée) ne valaient pas mieux : « Il est impossible de trouver plus d’ivrognes et de tapageurs qu’il n’a existé dans les militaires composant ce  détachement. »

. Août 1808 : Le Capitaine de vaisseau Hyacinthe KHROM prend le commandement du Patriote.

. Le 21 octobre 1808 : Réarmement du vaisseau.

. Le 13 juin 1809 : Après l’affaire des brûlots, le Patriote a subit de nombreuses avaries. Il se trouve dans la rivière Charente. Une commission l’inspecte.

. Le 21 juin 1809 : Il entre dans le port.

. Le Capitaine de Vaisseau MAHE prend le commandement du Patriote.

. Le 24 septembre 1816 : Liquidation du vaisseau terminée par bordereau n°210.

Archives : Journal du Patriote 4 JJ 144 J3.

SH de la marine : Dossier KROHM CC7.

Archive Rochefort : Fond HROHM.

 

 

Liste des bâtiments de guerre français indiqués comme pris par l’ennemi.

NOM

TYPE

Informations

L’AGILE

Vaisseau ?

 

L’EMBUSCADE

Frégate

 

L’ARMIDE

Frégate

 

L’ADOUR

Frégate

 

L’ACTEON

Corvette

 

L’AQUILON

Vaisseau

 

La CLORINDE

Frégate

 

Le CHAMEAU

Brick

 

La FRANCHISE

Frégate

 

La GLOIRE

Frégate

 

Le GRIFFON

Corvette

 

L’IMPATIENT

Corvette

 

Le LYNX

Brick

 

La MINERVE

Frégate

 

Le PAVILLON

Corvette

 

Le RHIN

Frégate

 

La SURVEILLANTE

Frégate

 

L’ASSAILLANTE

Corvette

 

Le VARSOVIE

Vaisseau

 

L’INFATIGABLE

Frégate

 

La JOIE

Corvette

 

La SILADE ou PILADE

Brick

 

Le PANDOUR

Corvette

 

Le PALINURE

Brick

 

La REJOUIE

Corvette

 

La SAGESSE

Corvette

 

La VERTU

Frégate

 

Le PLUVIER

Brick

Construit en 1806. Pris le 15 août 1811 par le HMS Sémiramis.